Vetille

Le bateau dans son contexte historique :

Vétille (ce mot signifie « bougeotte dans la région nantaise) a été dessiné en tenant compte de la jauge de course de 1892, un des tous premiers yachts à voiles français construit en métal ( fer galvanisé) après VEZON. Ils ont tous les deux la particularité d’être des dériveurs. Ces deux bateaux naviguent sur le même plan d’eau : l’Erdre. Il fut construit chez Dubigeon, dans le bas Chantenay, en 1893 puis a régaté jusqu’aux années 60 puis abandonné. Philippe Abalan le découvre en 1982 dans une vasière à Noirmoutier, l’acquiert, le fait restaurer par les chantiers Dubigeon, l’expose au Salon Nautique de 1982, et le vend à AMERAMI en 1983. Après avoir été exposé en divers endroits le bateau bénéficie d’une nouvelle restauration en 1997 et Patrice Brunet en prend la charge et navigue sur les lacs. Il participe régulièrement aux rendez vous de l’Erdre et en 1999 l’association Nantes Voiles Passion, actuellement Erdre Voiles Passion, en prend la responsabilité dans le cadre d’ un partenariat avec AMERAMI.

La restauration :

La première grande restauration de Vétille date de 1982. Elle fut complétée par une série de travaux en 1997. Cependant, malgré l’entretien régulier réalisé par les bénévoles de l’association Erdre Voiles Passion des points de fragilité sont apparus sur une coque formée – il faut le rappeler – à partir d’une tôle de 2 mm. Un très long et délicat travail débute en novembre 2008. On ne soude pas « à clain » mais « bord à bord ». Les chancres et petits trous isolés sont rebouchés un à un par soudo-brasage à basse température pour éviter une déformation trop importante de la coque et pour ne pas faire fondre le métal lui-même. Lorsque les trous sont plus abondants et rapprochés, une plaque entière est découpée et une nouvelle pièce est ressoudée bord à bord avec des baguettes adaptées au type de métal de la coque. Une partie très importante cette opération a consisté à découper toute la base du puits de dérive, à fabriquer une nouvelle base et à la souder sur la structure du bateau. Enfin, une fois, les travaux de soudage terminés, les déformations restantes de la coque ont été réduites par « débosselage ».
A partir de l’automne 2010, Vétille est accueilli par le département tôlerie industrielle d’ATAO qui est situé sur l’Ile de Nantes sur l’emplacement des anciens chantiers navals. ATAO sera obligé de reprendre le travail imparfait déjà réalisé, décapant et/ou découpant certaines parties qui n’ont pas été correctement traitées, autour du puits de dérive notamment. Le travail est toujours délicat. Pour cela, il est fait appel à un homme de l’art, un soudeur très expérimenté, Monsieur Mitgen (CDS d’Orvault). De plus, il faut parfois retailler les pièces du puits de dérive déjà posées pour assurer l’étanchéité totale de l’ensemble. Ensuite, les travaux de peinture nécessitent une reprise qui est assurée par l’entreprise Poirier à Héric. Tout cela s’est déroulé sous l’œil attentif de Pascal Macquet, expert en métallurgie, que nous avions sollicité. Cette restauration d’envergure et délicate n’aurait pu avoir lieu sans le concours actif de la DRAC (direction régionale des arts et de la culture), de la Région Pays de Loire, du département de Loire Atlantique, de la ville de Nantes. Bénévoles d’Erdre Voiles Passion, ouvriers en insertion et personnel d’encadrement d’ATAO, soudeurs-spécialistes et experts, beaucoup de monde a participé à cette renaissance et peut être fier de l’œuvre accomplie.
Notre monument historique, emblématique du patrimoine nantais, retrouve ses couleurs et sa superbe remise à l’eau au cours de l’été 2012 ! Une longue route à travers le temps entamée il y a près de… 120 ans, va continuer ! Rendez-vous au bicentenaire de Vétille !

L’exploitant :
Frank Barrau, président de l’Association Erdre Voile Passion

Pour voir ce bateau et être embarqué, veuillez adresser un mail en ce sens à secretariat@amerami.org si vous êtes membres d’AMERAMI, vous devez utiliser le mot de passe figurant sur votre reçu fiscal. Pour son fonctionnement, Vétille bénéficie du soutien de la ville de Sucé sur Erdre

L’activité :

Vétille navigue principalement en eau douce sur l’Erdre et la Loire ; quelques sorties en eau salée (golfe du Morbihan, Noirmoutier), qui nécessitent ensuite un rinçage approfondi.

Il attend votre visite !

Les commentaires sont clos.