Star Calisto

Le Star Calisto  vient  de nous  être  cédé. Un  hangar  est loué

gracieusement   à   Sucé  sur   Erdre   à  partir   duquel   sa

restauration va être étudiée puis si possible réalisée.

 

Histoire du Star Calisto

Le Star est une extrapolation du Bug, un petit quillard de

18   pieds,   dessiné  en   1906   par  l’architecte   William

Gardner à la demande de Pop Corry, Commodore du New

York  Yacht  Club. Le  Bug  s’étant révélé  trop  humide et

trop petit, Pop Corry demande en 1910 une extrapolation

de   ce   bateau,  le   Star Calisto,   qui  est   dessiné   par  Francis

Sweisguth. Trente Star sont construits en 1911, la plupart

à New-York où ils font leur première apparition le 30 mai

1911  à  l’occasion de  la  Memorial Day  Regatta  organisée

par   le   Harlem  Yacht   Club.   Les  premiers   Star   sont

rustiques et bon marché (240$).

La  monotypie  nait donc  aux  Etats-Unis en  1911 avec  le Calisto sur l’Erdre avec Gérard Cothereau à la barre avec son épouse conception et la mise au point du Star.

Le  gréement    houari d’origine  est  caractérisé par un  mât  court, une  longue  vergue très  apiquée  et une bôme  vraiment  très longue.  En  1921 le  Star adopte  le gréement  bermudien  sans modifier  sa surface de voilure.

En  1929  l’association des  propriétaires  adopte le plan de voilure actuel.

Il   domine   alors  l’évolution   du   monde  de   la plaisance de régate, et prend l’aspect que nous lui connaissons  aujourd’hui.     Le     Star    et     la multiplication  consécutive des  séries  de compétition  sont  le fruit des  mesures  bienvenues d’économie et d’égalisation des chances entre régatiers, quiouvrent l’ère de la démocratisation de la plaisance.

Ce  bateau  connaît une  carrière  fabuleuse, un  développement  mondial et une longévité exceptionnelle puisque pendant plus d’un demi-siècle il joue  le  rôle de  «bateau-test»  pour un  grand  nombre d’innovations concernant notamment le gréement.

Série  olympique  depuis 1932,  il  reste longtemps  inscrit  aux Jeux.

A son apparition, les lignes nouvelles à bouchain vif de sa coque attirent l’attention. En 1936, skippers et voiliers allemands mettent au point sur lui  le  gréement souple -sans  doute  l’une des  innovations  les plus importantes du yachting moderne -permettant d’adapter le creux de la voile à la force du vent.

Le premier gréement souple est expérimenté sur le Star Pimm à Walter von Hütschler aux championnats du monde de Star de 1937.

C’est sur le Star, au début des années 1950, que sont utilisés pour le première fois les tissus synthétiques pour la confection des voiles. Portant beaucoup de toile pour des  dimensions   réduites,   il  exige   de   ses  équipiers   de   bonnes  qualités   athlétiques   et  un comportement très «physique» en régate.

Au  1er  juillet 2011,  8490  Star ont  été  immatriculés. L’association  de  propriétaires,  l’ISCYRA (International Star Class Yacht Racing Association), a été fondée en 1922 par George Elder, elle est  une des  associations  les plus  puissantes  avec celle  des  Dragon. Elle  est  organisée en  21 «districts» sur les cinq continents, indépendants des frontières nationales.

Caractéristiques

Les  caractéristiques  originales du  Star  sont principalement  liées  à son  gréement.  La grand-voile mesure environ 20,5m²pour un tout petit foc de 6m². La bôme, de plus de 4,5mètres de long, dépasse de quelques centimètres le tableau arrière ce qui interdit le montage d’un pataras pouvant retenir  le  mât  aux allures  portantes.  Au vent  arrière,  la bôme  dépasse  le liston  de  plus de  trois mètres et impose de contre-gîter pour qu’elle  ne  touche pas  l’eau.  Le foc  se porte  alors tangonné  avec  un espar très  long  qui l’envoie  complètement en  avant de  l’étai;  dans certains  cas de   vent  de   travers,   la  chute   se transforme   en  bord   d’attaque,   un mètre devant  l’étrave.  Les barres  de flèche  du mât  sont  plus larges  que  la coque, le  mât  étant contrôlé  par  un jeu complexe  de  haubans avec  deux paires de bastaques.

 

Activité en France

En France  il  existe trois  plans  d’eau actifs,   Les  Mureaux,   près   de  Paris   sur   la  Seine,   le   lac d’Annecy et  Nice.

De gros  championnats  internationaux  sont organisés à Hyères où une flotte regroupe les passionnés de la côte méditerranéenne.  Le  club d’Angers  fut  très actif,  l’ouest de  la France  est  moins concerné,  notamment  à cause  des marées:  le Star  nécessite  un  grutage  systématique, il  est déconseillé de le laisser au mouillage.

Calisto a été construit au chantier Rondet (Ile de Versailles à Nantes) en 1938, il est l’un des Star parmi les plus anciens de France.

Ses caractéristiques sont les suivantes:

longueur 6,89 m.

largeur 1,73 m.

tirant d’eau 1,05 m.( quille à bulbe sur aileron);

déplacement 0,8 t

surface de voilure 28,85 m2

quille et membrure en chêne-bordés (d’une seule longueur) en pin d’Orégo

 

Les commentaires sont clos.