La machine de l’Ondée

La machine de l’Ondée a été construite en 1935 au Havre par les Forges & Chantiers de la Méditerranée, fondée en 1856 à La Seyne-sur-Mer par Armand Béhic (1809-1891). Elle développe 300 cv et actionnait une hélice de 2 m de diamètre. La vitesse de l’Ondée était de 8 nœuds

L’association Amerami est parvenue à sauver la machine du dernier vapeur de la flotte française. Il s’agissait de l’Ondée, lancée en 1935 et transférée en juillet 2015 de Brest au Havre, où le vieux bateau-citerne a été démantelé. Si la coque n’a malheureusement pas pu être conservée, son trésor, à savoir sa machine, restera comme un témoin de la période des navires à vapeur.

Grâce au soutien de l’état-major de la Marine nationale, de la Ville du Havre et de son Musée maritime, le bloc moteur, d’un poids de 14 tonnes, a été extrait de la coque de l’Ondée et transféré au musée normand, dont le directeur est un spécialiste des machines à vapeur.

La machine à vapeur triple expansions de l' »Ondée« , dernière citerne de la Marine nationale est restaurée par Fouré Lagadec et sera  exposée au Musée maritime et portuaire du Havre.
Nous devons cette sauvegarde à notre regretté Président Thierry d’Arbonneau qui a œuvré auprès de la Marine pour que cette machine soit conservée.
Il faut également remercier Jean-Pierre Ollivier et Didier Raux du Musée qui ont suivi cette restauration et qui l’accueilleront bientôt.


L’article de France3 Région :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/havre/la-derniere-machine-a-vapeur-de-la-marine-nationale-restauree-au-havre-2361874.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR0Ddz0Tm_iyzIW_eYFkVGDaD-DGgwirYLoVsQWpWrHbDP5L9vG2fi3VrzY#Echobox=1638604797

Voir également : https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/havre/la-derniere-machine-a-vapeur-de-la-marine-nationale-restauree-au-havre-2361874.html

 

Les commentaires sont clos.