Fixé sous verre

IMG_0601 IMG_8022 IMG_8023 IMG_8026 IMG_8030 IMG_8031 IMG_6089IMG_6829

Une petite délégation de votre association Amerami a eu, l’été 2014, le privilège de passer une journée à bord du Belem au large de Marseille.

Cet unique survivant de notre ancienne flotte marchande fut construit à Nantes à la fin du 19e siècle, et comment ne pas le rapprocher de ce trois-mâts américain, également de couleur noire, en heureux contraste avec les installations portuaires et immeubles qui forment l’arrière-plan.

Peinte en 1862, cette œuvre répond à la particulière technique du « fixé sous verre », une méthode consistant pour l’artiste à ne pas utiliser une toile mais un verre sur lequel, à l’inverse de la normale, il va commencer par peindre les détails qui, une fois l’ouvrage terminé, apparaitront en premier plan sur le verre retourné.

C’est ainsi que les étoiles blanches du pavillon américain (ou les fenêtres des immeubles) seront peintes en tout premier lieu. Une fois la peinture sèche, le peintre passera alors la deuxième couche, celle du fond bleu du pavillon, et ainsi de suite. Au final, il en résulte une belle luminosité qui fait l’un des attraits de ce type de peinture.

La grande dimension et la fraicheur de ce tableau rejoint, dan sa précision, la qualité des antiquités que la marine nous aura laissée.

Les commentaires sont clos.