Le transport de l’Obélisque

Un exploit peu ordinaire : le Musée de la Marine l’honore ! De Louxor à la place de la Concorde, un voyage de sept années. Il n’en a, en effet, pas fallu moins pour transporter les 230 tonnes de granit de l’obélisque avec toutes les difficultés auxquelles on dû faire face d’un…

Lire la suite

Les lentilles

C’est il y a environ cinq siècles qu’un Italien de Vérone découvrit l’effet que pouvait produire l’assemblage de deux lentilles pour une meilleure vision d’un objet lointain. On connait les progrès réalisés depuis ! Cette nécessité s’est concrétisée sous des formes bien différentes : La loupe, constituée d’un seul verre biconvexe, permet d’agrandir l’image…

Lire la suite

Paire de scrimshaws

De deux dents de cachalot en polychromie peintes l’une d’un pirate barbaresque enturbanné et l’autre d’une danseuse de cabaret légèrement vêtue. Rare du fait de sa provenance probablement française – milieu du XIXe siècle H : 16,50 cm Dominique Delalande

Lire la suite

Les cadrans solaires

Le soleil est notre astre bienfaisant, il est essentiel à la vie et nous donne la connaissance du temps. Un axe vertical ou l’ombre portée d’ un axe vertical ou un gnomon reportée sur un cadran gradué, orienté par un compas, permet de déterminer l’heure solaire, fonction de la connaissance…

Lire la suite

Les chronomètres de bord

C’est à James Harrison que nous devons les premiers garde-temps dont les quatre merveilles sont exposées au public au Royal Observatory à Greenwich. C’est donc grâce à ce génial inventeur que, depuis le milieu du XVIIIe siècle, les navigateurs ont pu caler leurs positions en longitude. Au XIXe siècle, le…

Lire la suite

Le porte-voix de Louis-Philippe

Tout comme les cloches de bord destinées à « piquer » les heures, les sifflets de gabier pour annoncer les manoeuvres en cours et les cornes de brumes pour prévenir de la présence du navire, le porte-voix peut s’avérer indispensable pour dispenser les ordres. Infaillible attribut de l’officier de quart, il permet…

Lire la suite

L’évolution du point à la mer

La position en mer d’un bâtiment a toujours été un problème crucial, à la fois pour suivre sa route, éviter les dangers des récifs et arriver à destination. Dans les temps anciens, on était obligé de naviguer « à l’estime »: en partant d’un point observé, on tentait d’évaluer sa…

Lire la suite

Le Portebonheur Tchouktch

Porte bonheur Tchouktch destiné à chasser les mauvais esprits. L’objet se présente sous la forme d’un disque de vertèbre de mammifère marin (maintenant légèrement pétrifié). Celui-ci a été sculpté de la traditionnelle tête d’esquimau souriant dans un cerclage représentant la pleine lune, propice à la chasse, obsession naturelle des esquimaux.…

Lire la suite

Le téléscope grégorien

Télescope grégorien de petite dimension sur pied tripode en laiton signé « Peter & John Dollond Opticians to His Majesty London ». Longueur du fût : 21 cm. Circa 1760. Ce type de télescope était utilisé pour l’observation à distance. L’optique consistait en un relui de deux miroirs d’acier avec une vis…

Lire la suite

Les spinnings Jenny

« Les spinning Jenny » étaient ces automates en os qu’ont fait les prisonniers français à bord des pontons anglais durant les guerres napoléoniennes. Ils représentent en général des fileuses d’où leur appellation de spinning Jenny. Celui qui est présenté ici en photo est, dans les plus rares que nous ayons rencontrés,…

Lire la suite