Amerami

Le bateau dans son contexte historique
Comme il est dit pour la baleinière Président Chauveau ce type d’embarcation est utilisée pour le sauvetage ou les liaisons des navires en rade. Depuis une cinquantaine d’années, les baleinières servent surtout à la formation des marins.
La baleinière Amerami , complètement restaurée par Patrick Bertonèche, est utilisée par l’association qu’il préside, l’Association pour la Sauvegarde des Embarcations Traditionnelles (ASET) à La Seyne sur mer. Elle est utilisée par une section « aviron traditionnel » et dans le cadre d’un partenariat avec la ville de La Seyne pour son « Espace accueil jeunes ».
Voici quelques éléments complémentaires issus d’un article de Patrick Bertonèche dans le n° 133 du Chasse-Marée: 
La poupe effilée des baleinières est issue des anciennes « pirogues de chasse ». Les plans, établis en 1902, n’ont pas changé ultérieurement. Quatre types de baleinières étaient utilisées: 6 m, 7 m, 8 m,et 8,50m. Les baleinières destinées au transport des amiraux disposaient de ferrures en cuivre-laiton ou cuivre rouge et les bancs de la chambre, les dosserets, et le banc le plus arrière étaient en tek ou en acajou du Honduras.
Le safran et la barre pouvaient être remplacés par un aviron de queue – utile pour les arrivées sur une plage avec du ressac, ou par une barre à tire-veille. Il existe une tente de nage placée à 1,25 m au dessus des bancs de nage.
 Les baleinières étaient équipées du système « Level » qui permet, grâce à 2 crocs à échappement reliés à une tringlerie et un levier de manoeuvre, un largage rapide et simultané sur l’avant et l’arrière de l’élingue de suspension.
La restauration

réalisée par Patrick Bertonéche, voir Amerami Info
L’exploitant : ASET

L’activité

Région de Toulon, divers autres lieux de rassemblement d’embarcations à voiles latines.  Pour suivre l’activité de ce bateau, vous pouvez consulter le blog de:
l’ A . S . E . T . (Association pour la Sauvegarde des Embarcations Traditionelles )

Les commentaires sont clos.